~ Les registres des chevaliers ~ Index du Forum
 
 
 
~ Les registres des chevaliers ~ Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

~ Lien vers l'Ancien Forum de L'ordre ~
[BG] Arthorius

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    ~ Les registres des chevaliers ~ Index du Forum -> La Bibliothèque -> Biographies -> Archives du passées (BG).
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2007
Messages: 552

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 15:35 (2007)    Sujet du message: [BG] Arthorius Répondre en citant

Arthorius a écrit:
La Seconde Guerre fut courte, mais d'autant plus sanglante.

A 7 ans, elle fit de moi un orphelin; Arthorius Lordsmouth c'est ainsi que je me nomme.
Ma mère étant décédée à ma naissance et mon pére en défendant Lordaeron. Ils s'appelaient Ethora et Talorius, paix à leurs âmes... Elle était commerçante, lui chevalier du roi Terenas; je me retrouvais désemparé...

Recueilli par la famille d'un paladin, je ne cessais de parler afin de voiler mon angoisse. Du désarroi, j'en venais à la rage; cependant celle-ci fut rapidement effacée, car cette maisonnée était emplie de compassion.
Au sein de cette famille, j'eus l'occasion de cotoyer de plus en plus le clergé et m'interessais d'avantage à ce qui est appelé La Lumière, vu que ma famille ne faisait pas partie des fervents praticants, la curiosité m'envahit.
Je ne galvaudais pas mes questions sur le clergé, la guerre et surtout le corps des paladins, intrigué par l'homme du logis que je n'avais encore rencontré.
La fin des batailles fut sonnée et je me mis en tête que si mon pére avait suivi la voie de La Lumière, il serait peut-être des nôtres à l'heure actuelle, puisque le mari et père de ce nouveau foyer revint, lui, sain et sauf.
Le jour où il m'aperçu, il souria à sa femme en lui confiant que j'avais été béni par l'Unique. Je ne comprenais pas l'ampleur de ces mots et je les compris que bien longtemps après. Impressionné par l'aura que dégageait ce serviteur de La Lumière, j'étais encore plus enthousiasmé par tout ce qui touchait de près ou de loin à La Foi.
Dans un premier temps, je tâchais d'apprendre grâce au maître des lieux; au fur et à mesure, voyant mon effervescence, il me présenta certains de ses frères d'armes auprès de qui ma détermination fut a son comble. Je vis là ma vocation.
Ce paladin se nommait Bélérophon Spleendust, il m'expliqua que c'est au destin que je devais d'avoir été conduit en sa maison.
Il me prit donc sous son aile pour m'éduquer du mieux qu'il le pouvait.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 30 Juin - 15:35 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2007
Messages: 552

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 15:44 (2007)    Sujet du message: [BG] Arthorius Répondre en citant

Arthorius a écrit:
Sire Bélérophon Spleendust avait autant d'égard pour moi que pour ses propres enfants et devint au fil du temps comme un oncle.
Dans ce logis, j'appris les bonnes manières, mais aussi à lire et à écrire.
Je vivais un enfance des plus appréciable et tranquille. C'est à ce moment que je fis la connaissance de l'amour de ma vie. Cette jeune fille avait pour nom Kalissia. Je ne pûs malheureusement la fréquenter qu'une période assez courte aux vues de ce qui m'attendait.
En effet, mon professeur m'inculqua les bases de la sociabilité, cependant il me restait à savoir quelle voie je désirais emprunter afin de communier avec La Lumière. Bélérophon m'expliqua que j'avais le choix entre deux possibilités: soit d'intégrer un monastère et de suivre l'enseignement purement théorique soit d'arpenter les routes dans le but d'éprouver ma foi avant de suivre la formation de paladin. Mon choix fut fait aux dépends de ma mie...
Mon départ fut alors décidé; vu que mon maître me présenta une lettre venant du sud m'annonçant qu'il me restait de la famille, une cousine, il fut même précipité. Le désir de rencontrer ma parente me galvanisa et ne me faisait que consolider mon idée d'explorer ce monde. Avant cela, pour marquer mon engagement, messire Spleendust m'imposa de faire un voeu de sacrifice. Il était tout choisi... abondonnant mon aimée, j'allais donc faire voeu de chasteté.
Le royaume était en pleine reconstruction et désirant suivre ma conscience, je fis mes adieux et me lança à l'aventure. Equipé d'un bâton de marche, d'un sac à dos, d'une couverture, d'une lanterne, de quelques vivres et bien sur d'une carte, j'avais pour objectifs l'altruisme et l'abnégation. Je tenais ma ligne de conduite d'un homme respectable, je m'efforçais donc d'agir en conséquence.
Dès lors, c'est un long voyage qui commença .


Revenir en haut
Admin
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2007
Messages: 552

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 15:44 (2007)    Sujet du message: [BG] Arthorius Répondre en citant

Arthorius a écrit:
Ce sont des pérégrinations tourmentées qui m'attendaient. La paix s'étant installé, je supposais que ce serait une promenade de santé, mais c'était sans compter sur les vils malandrins qui se dissimulaient dans l'ombre ou les apprentis sorciers tenant des expériences plutôt désastreuses.
Je fis la connaissance du peuple nain, par contre, qui m'enrichit au plus haut point, tant par son caractère, que par ses dons pour l'artisanat. Me liant d'amitié pour un forgeron, se nommant Darmflock Garibaldi, il m'enseigna les rudiments de son art. Je fis mes adieux à nouveau, suite à ces semaines palpitantes, car j'avais quelqu'un à voir...

Au cours de mon voyage, je participais tantôt à la reconstruction de bâtisse tantôt à la chasse d'animaux sauvages, en bref à chaque fois que je pouvais être utile d'une quelconque manière, je mettais "la main à la pâte". J'appris énormement de choses que l'on ne trouve pas forcement dans les livres.

Je finis par rejoindre l'endroit indiqué par la lettre de ma cousine, Meyleen disait ce courrier, après des lieux franchies à travers moults regions qui m'étaient inconnues. Sauf que l'on m'apprenna sa fuite du couvent, où elle avait grandi, peu de temps avant mon arrivée. Elle aurait rejoint des bandits me confia-t-on, j'enquêta et parti à sa recherche. Au bout de quelques semaines, je trouvais trace d'elle. Je me suis arrangé pour tomber comme par hasard sur les lieux de ses pillages, puisque j'était seul et désarmé elle m'attaqua sans ses compagnons et avec rudesse je la sermona. Elle fut ébahie. J'eus même cru qu'elle irais rejoindre ces malandrins mais elle m'empressa de prendre sa suite pour fuir.
Après une longue discution, nous nous sommes mis en accord sur le fait qu'elle ne servirait pas La Lumière, où ses études auraient dû l'amener, mais au moins que ces talents de roublarde soit profitable au peuple, elle s'engagea donc à servir d'espion au seigneur local. Ce fut un adieu ...encore... Mon exploration du continent et de ma foi ne faisait que commencer...

Un jour, je suis tombé sur un exorcisme auquel on me convia car il fallait un volontaire pour endiguer l'emprise du démon. Pensant que ma foi me protegerais, j'accepta. Malgré ma croyance, qui me paraissait alors sans limite, le démon me maudissa et depuis on peut parfois voir une lueur étrange dans mon regard. Je ne sus que lorsque je me suis mis à étudier des écrits que c'était surement un démoniste qui avait pratiqué cet exorcisme et non un prêtre comme il m'avait semblé sur l'instant. D'ailleurs, c'était probablement cet homme qui avait envouté une femme à des fins expériementales. Ce fut presque indemne que je sortait de cette épreuve à par que le démon a dû me laisser une part de lui en "souvenir".

C'est donc diverses épreuves que j'ai dû affronter aussi bien physiques, morales, mentales ou psychologiques. Quand finallement s'entendaient des rumeurs de rebellions chez les orcs voire d'autres évenements troublants qui ont fini par m'alerter, le moment était venu pour moi de franchir le cap...
Je me mis sur le chemin du retour en escomptant suivre la formation de paladin qui me tenait tant à coeur vu les sacrifices que j'avais endurer pour en être digne. Esperant, au passage, revoir ceux que j'aurais voulu chérir.


Revenir en haut
Admin
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2007
Messages: 552

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 15:45 (2007)    Sujet du message: [BG] Arthorius Répondre en citant

Arthorius a écrit:
Pressant le pas, je fis une halte à chaque endroit où j'avais laissé un être cher.
Ma cousine avais pris de l'assurance en gagnant l'estime du seigneur qu'elle servait. Mon ami nain tenait une des armureries les plus reputées de sa cité.
A mon arrivée, dans notre cité de Lordaeron, à ma grande peine, aucune trace de Kalissia... Je me dirigeais donc vers le foyer qui m'avait tant offert. A par que des temps troubles pointaient à l'horizon, ma famille adoptive se portait au mieux, et, mon parrain et maitre avait rejoint l'illustre garde d'Uther, La Main D'Argent.
Je fis alors la demande d'intégrer une école me permettant de servir La Lumiére en tant que paladin, ce qui fit sourire Bélérophon. Il me présenta avant tout à certains de ces compagnons, où je fis la connaissance d'Alghur, avec lequel je me liais d'amitié. Mais il me fallait encore quitter ceux que j'aimais pour suivre cet enseignement qui me donnerait l'occasion d'aider et de proteger le peuple et mes amis.

J'entrais donc dans l'ecole des paladins de Lordearon afin de concrétiser ma destiné.
Ce qui fut compromis par la troisième guerre et la destruction de notre belle cité. N'étant pas aguerri au combat, j'ai dû fuir...
C'est encore une fois une vie d'errance, sauf que cette fois ce n'était pas un choix.
Ce n'est que plus tard, dans l'abbaye de northshire, que j'ai pû enfin poursuivre ma formation et devenir paladin.
J'eus la possibilité de revoir certaines personnes, telles ma cousine, ayant rejoind le SI:7, malheureusement décédée peu de temps après, ou Alghur, avec lequel j'ai noué une forte amitié comme je ne pouvait m'attendre à l'origine, auprès des Templiers De Lordaeron; où d'ailleurs j'ai fait la connaissance de Maxim. Alghur m'appris que messire Spleendust était tombé. Pour ce qui est de Darmflock, aucune nouvelle. Par contre plus tard, je revis l'être aimé que j'avais abandonné, mais le temps avait passé et il nous en fallait encore pour se rappeller ce qui nous liait.
Entre-temps, les Templiers de Lordaeron se disloquaient en fragment et j'ai atteri au sein de La Coalition; groupuscule de personnes hétéroclites lié autour d'un objectif commun: la défense des terres; là où je me suis fait des amis sincères et je devins parrain d'Ethänn et de sa soeur.

L'avenir reste incertain mais ayant de fortes affinités avec les Chevaliers d'Uther je suis plein d'espoir.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:30 (2017)    Sujet du message: [BG] Arthorius

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    ~ Les registres des chevaliers ~ Index du Forum -> La Bibliothèque -> Biographies -> Archives du passées (BG). Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com